Imprimer
Catégorie : Éditorial
Affichages : 438

Samuel Paty est mort parce qu'il était enseignant. 

Il a été tué car, dans le cadre de son métier, il enseignait les principes de laïcité, de liberté d'expression, de liberté de pensée, de liberté de la presse au cœur de notre société.

L'école de la République a pour mission l'éducation des futurs citoyens dans les valeurs d'émancipation, de tolérance et de respect de soi et des autres. L'intégrisme religieux, de quelque religion qu'il vienne, lutte contre ces valeurs et peut conduire à assassiner des enseignants, des journalistes, des hommes politiques, des représentants des valeurs républicaines.  

La Mairie de Beauvilliers s'associe à la douleur de la famille et est solidaire des enseignants qui, dans le cadre de leur profession, forment leurs élèves à la pensée humaniste.